L’investissement dans la pierre et la notion de passif et d’actif

Suivez le guide !

L’article a été rédigé par un professionnel expérimenté en investissement immobilier. Investilok apporte une attention particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

La pierre

Selon une enquête du Crédit Foncier menée fin 2017, 72% des Français investiraient dans l’immobilier s’ils devaient placer leur argent, 15% souscriraient à une assurance-vie, 8% pencherait pour l’épargne sécurisée et 7% pour les marchés financiers.L’immobilier est l’actif le plus connu des investisseurs ; il est en pleine explosion depuis les années 60.

Estimations de population et projection de population 2007-2060. Champ : France métropolitaine. Sources : Insee, estimations de population et projection de population 2007-2060.

La pierre nous entoure, nous vivons nous-mêmes dans une maison ou un appartement. L’immobilier est donc plus facile à comprendre. Vous avez d’ailleurs peut-être déjà été confronté à ce monde lors de l’achat de votre résidence principale ou du moins sa location.

Visites pour juger de l’exposition, de la taille des pièces, du rapport qualité prix, le domaine de la pierre ne vous est pas si inconnu que cela.

C’est un actif tangible et vous en connaissez les grands principes : le propriétaire loue son bien à un locataire qui lui paye un loyer défini par les prix du marché et le nombre de m² par mois. Les calculs dans l’immobilier ne sont pas si compliqués. La vraie difficulté est de n’oublier aucun facteur.

En effet, on pense très souvent au rendement mais moins aux dépenses liées à l’appartement.

Et c’est bien ce qu’il ne faut absolument pas oublier ! Quand vous louez un appartement à un locataire, vous recevez bien évidemment un loyer. Mais vous devez également payer des charges, ou encore les intérêts sur votre emprunt.

Ces facteurs sont très importants dans vos calculs, surtout annuels lorsque vous payerez vos impôts. Ainsi, vous éviterez de très mauvaises surprises.

Les notions d’actif et de passif

S’en sortir en immobilier revient à étudier tout ce qui le compose, comme un métier. Vous devez connaître l’environnement dans lequel vous vous apprêtez à entrer.

Une des choses que vous devez différencier avant de vous lancer dans quoi que ce soit est la notion d’actif et de passif.

Comment classifier le patrimoine immobilier ?
Quid du passif et de l’actif en immobilier ?

Même si à première vue, ces concepts sont simples, je me permets de vous rappeler ce qu’ils signifient, ainsi nous commençons sûrement avec de bonnes bases.

Dans une entreprise commerciale par exemple, l’actif et le passif représentent son patrimoine et chacun apparaît dans le bilan comptable. En effet, l’un est tout aussi important que l’autre ; le premier ayant un impact sur le deuxième en matière de résultat, et inversement.

  • Actif : l’actif représente l’ensemble des biens fonciers ou immobiliers. Il prend en compte tout ce qui génère de l’argent. Que ce soit immédiatement ou sur le long terme en prenant de la valeur. Par exemple :
    – actions à fort dividende
    – investissements locatifs
    – une épargne.
  • Passif : le passif se différencie de l’actif puisqu’il représente l’inverse. Il fait partie de votre patrimoine mais ne vous rapporte pas d’argent ; pire, il peut vous en coûter. Par exemple :
    – un prêt
    – charges diverses
    – dettes fiscales
    – dettes sociales. 

Il est très utile, même indispensable, de définir ces mots a priori simples. Tout doit être absolument clair, rien ne doit vous faire douter.

Plus de lecture

Plus >