Autopsie de la Société Civile Immobilière

Suivez le guide.

L’article a été rédigé par un professionnel expérimenté en investissement immobilier. Investilok apporte une attention particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Très prisée, la SCI possède un seul et unique objet : un bien immobilier. Figurant parmi les sociétés civiles de patrimoine, la SCI peut se constituer dès l’instant où au moins deux personnes sont propriétaires du même bien immobilier.

Elle est un moyen intéressant de gérer son patrimoine tout en profitant d’avantages fiscaux

La SCI, qu’est-ce que c’est ?

Une SCI est créée par des personnes qui désirent acquérir ensemble un bien immobilier ou gérer un bien existant, dans un objectif de partage des bénéfices ou de profit de l’économie en résultant.

Ces personnes, qui peuvent être physiques ou morales, deviennent les associés de la SCI et s’engagent par la même occasion à contribuer aux pertes.   Le nombre d’associés n’est pas limité par la loi. La SCI est représentée et gérée par un gérant, désigné dans les statuts.

Qu'est-ce que la Société Civile Immobilière ?
La SCI ne doit pas être confondue avec la SCPI

Quelles sont les différences entre une SCI et une SCPI ?

S’il s’agit pour ces deux sociétés civiles d’investir dans l’immobilier, il n’en demeure qu’elles se distinguent. La SCPI (ou Société civile de placement immobilier) est, comme son nom l’indique, un produit de placement immobilier.

Cette société de gestion réunit l’argent des investisseurs et achète elle-même des biens immobiliers. C’est également elle qui trouve des locataires, prend en charge les réparations lorsqu’elles sont nécessaires et paye les taxes. Il s’agit d’un investissement pur et simple.

De son côté, la SCI est plus qu’un investissement immobilier. En effet, elle est fortement privilégiée par les personnes désireuses d’opter pour un bon outil de transmission patrimoniale et dont les avantages en matière de fiscalité sont importants.

Plus de lecture

Plus >