Investir en pierre-papier : les 4 étapes

Définition, fonctionnement, droit et achat des parts.

1. Qu’appelle-t-on investissement pierre papier ?

On appelle investissement pierre papier l’investissement via des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI).

Les SCPI sont des organismes de placement collectif qui permettent à des particuliers d’investir dans l’immobilier d’entreprise via une société de gestion. Ces sociétés de gestion sont obligatoirement agréées par l’Autorité des marchés financiers.

Il s’agit de solutions de placement à long terme (en moyenne 8 ans minimum) pour les particuliers dont le risque dépend de l’évolution du marché de l’immobilier. Son fonctionnement est régi par le Code monétaire et financier et l’épargnant est très protégé juridiquement.

Le principal avantage de l’investissement pierre papier est la diversification du patrimoine. Cet investissement peut également vous permettre de capitaliser, notamment en prévision de votre retraite.

Découvrez ici que faire en cas de taux d’intérêt bas.

2. Comment l’investissement pierre papier fonctionne-t-il ?

La SCPI fait appel public à l’épargne. En échange des fonds qu’elle collecte auprès d’investisseurs (il s’agit pour la majorité de particuliers), elle leur donne des parts sociales. L’argent collecté permet à la SCPI d’acquérir des immeubles qu’elle met en location.

Elle se charge également de gérer les immeubles professionnels (entretien, rénovation notamment), règle les taxes et les charges diverses. Elle s’occupe également de les revendre par la suite.

Aux loyers qu’elle perçoit de ces biens immobiliers sont soustraits les frais comme les impôts locaux, les frais d’entretien et les frais de gestion. Les loyers nets sont ensuite reversés à tous les associés de la société, autrement dit aux épargnants, proportionnellement aux parts sociales qu’ils détiennent.

Une fois par an, la valeur réelle des biens immobiliers détenus par la SCPI est expertisée :

  • si sa valeur a augmenté, celle des parts sociales est revalorisée,
  • si sa valeur a baissé, celle des parts sociales diminue.

3. Quels sont vos droits en qualité d’associé de SCPI ?

Quelles sont les avantages fiscaux de la donation ?
Une implication totale.

L’objet unique des SCPI est d’acquérir et de gérer un patrimoine immobilier locatif. En investissant dans une SCPI, vous investissez de l’argent en contrepartie de parts sociales. Vous détenez donc des droits sur ce patrimoine immobilier locatif et faites partie des associés.

En qualité d’associé à part entière, vous recevrez de la part de la SCPI certains documents, 4 fois par an :

  • les statuts ;
  • la note d’information ;
  • le bulletin trimestriel ;
  • un rapport annuel relatif à chaque exercice.

En outre, vous participez pleinement à la vie de la SCPI. Vous prenez part aux votes des résolutions durant les assemblées générales.

Qu’en est-il de votre responsabilité financière ?

La loi a évolué depuis 2003 dans le sens d’un risque moindre pour tous les épargnants. Depuis la loi de sécurité financière en date du 1er août 2003, vous n’êtes plus tenus financièrement au double de votre apport en capital.

Désormais, votre responsabilité financière se résume à la seule perte du capital investi.

Découvrez ici comment investir grâce au déficit foncier.

4. Où et comment acheter des parts de SCPI ?

Où ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour acheter des parts :

  • vous adresser à une société de gestion ;
  • pour une SCPI du secteur bancaire, vous pouvez vous adresser à tout établissement bancaire ;
  • prendre contact avec des professionnels de la gestion de patrimoine.

Comment ? 

Une fois que vous aurez pris contact avec l’un de ces intervenants, vous pourrez acheter comptant ou à crédit vos parts. Vous devrez vous acquitter des frais à d’entrée.

Comptez en moyenne 8 %, ce montant varie en fonction de la SCPI – si elle est à capital fixe ou à capital variable.

En outre, sachez qu’environ 10 % des loyers récoltés serviront directement à la SCPI pour ses frais de gestion. Ce sont notamment ces différents frais qui justifient de détenir les parts de SCPI sur le long terme, afin d’amortir les coûts dans le temps.

Découvrez ici comment emprunter sans apport et ce qu’est le cashflow positif.

Plus de lecture

Plus >