Différé de remboursement et rembourser son emprunt plus tôt : quelles différences ?

Quelles solution choisir ?

L’article a été rédigé par un professionnel expérimenté en investissement immobilier. Investilok apporte une attention particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Le différé de remboursement

Avez-vous déjà pensé au différé de remboursement ?

Lorsque vous achetez votre logement, il est parfois préférable d’y faire quelques travaux pour l’améliorer, ce qui vous fait prendre le risque de ne pas avoir le temps de le louer à cause des rénovations alors que le remboursement de votre emprunt entre déjà en compte.

C’est pourquoi il existe le différé de remboursement. Grâce à lui, vous ne payez vos mensualités qu’à partir d’une date donnée, ce qui vous permet de réaliser vos travaux sans débourser de l’argent avant même de louer votre bien.

En effet, le différé de remboursement permet de ne payer aucune mensualité, qu’il soit question du capital ou des intérêts. Seule l’assurance de votre prêt sera prélevée et la partie des intérêts non payés lors du différé sont ajoutés au capital restant dû, ce sont les intérêts intercalaires.

Comment rembourser son emprunt immobilier ?
Le différé de remboursement vous permet de vous organiser, même si vous ne faites pas de travaux.

Grâce au différé de remboursement, vous pouvez prendre votre temps pour trouver le bon locataire. Il vous permet de ne pas aller trop vite et de bien analyser si toutes vos conditions sont réunies pour choisir le meilleur occupant.

Le différé de remboursement peut vous donner plus de temps et donc de ne pas trop vous précipiter et ainsi éviter quelques erreurs de débutant.
Surtout, prenez votre temps. Si vous estimez que vous en avez besoin entre votre achat et la mise en location de votre bien, alors vous devez absolument penser au différé de remboursement.

Découvrez également le projet du Paris Grand Express et ses possibilités immobilières !

Rembourser plus tôt son emprunt

Il pourrait vous arriver d’acquérir une grosse somme d’argent alors que vous avez contracté plus tôt un emprunt pour l’achat de votre logement.

Cela peut être inattendu ou la vente d’un de vos appartements, peu importe. Naturellement se pose la question du remboursement anticipé. Est-ce une bonne idée ?

La première chose à vérifier dans ce genre de cas sont les clauses de votre contrat. Ce sont elles qui vont définir si oui ou non le remboursement anticipé est envisageable. Parce qu’effectivement, qui dit remboursement anticipé dit pénalités.

La majorité des prêts sont soumis à des indemnités en cas de remboursement anticipé. En revanche la loi interdit tout dépassement correspondant à un semestre d’intérêts au taux moyen du crédit, ou à 3% du capital restant dû (c’est le montant le plus faible qui sera pris en compte).

Comment rembourser son emprunt rapidement ?
Que dit la loi ?

Il faut savoir que vous pouvez être exonérés d’indemnités au bout d’un certain temps si vous mettez en vente le logement pour lequel est contracté l’emprunt si le bien a été acheté après 1999 et que la vente est causée par une mutation, une cessation d’activité forcée – de vous ou de votre conjoint – ou un décès.

Finalement, si votre emprunt est sur le point de se terminer, les pénalités de remboursement feront qu’il sera plus intéressant de continuer votre emprunt tout en épargnant la somme récemment reçue. À l’inverse, s’il vous reste encore beaucoup à rembourser et que vous avez bien tout calculé, le remboursement anticipé peut s’avérer être intéressant.

Ce sera selon votre cas et selon la somme… ! Cette dernière vous permettrait-elle d’investir dans un nouvel appartement ? Peut-être pouvez-vous en mettre de côté, comme une trésorerie, pour anticiper tout éventuel futur problème ?

Plus de lecture

Plus >