Impôt sur La Fortune et Impôt sur la Fortune Immobilière

Définition, barème, calculs…

L’article a été rédigé par un professionnel expérimenté en investissement immobilier. Investilok apporte une attention particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Définition de l’IS

Aujourd’hui et de façon simple, nous pouvons dire que l’impôt de solidarité sur la fortune est l’ancien impôt sur la fortune de personnes physiques françaises dont le patrimoine net taxable est supérieur à un certain seuil. Ce seuil est plafonné chaque premier janvier et est à 1,3 million d’euros depuis 2011.

L’ISF s’applique par tranche, la première étant de 800 000 euros depuis janvier 2013. Cet impôt est très critiqué puisque unique en son genre dans le monde entier.

Découvrez ici les villes les plus favorables pour la taxe foncière.

Différences entre ISF et IFI

Qu'es-ce que l'Impôt sur la Fortune Immobilière ?
Quelles différences ?

L’impôt sur la Fortune immobilière est avant tout plus récente puisqu’elle entre en compte depuis la réforme de janvier 2018 et vient remplacer l’ISF. La principale différence entre l’ancien impôt (ISF) et le nouveau (IFI) repose sur le fait que seul le patrimoine immobilier est concerné.

Ainsi, les placements, l’épargne ou encore les valeurs mobilières n’entrent plus en compte dans le calcul de ce nouvel impôt (assurances-vie, unités de comptes, etc).

Le seuil, le barème ou l’abattement, eux, restent les mêmes que pour l’ISF.

3. Barème de l’ISF

La barème est divisé en plusieurs tranches nettes imposables chacune accompagnée d’un taux d’imposition qui lui est propre.

tableau représentatif valeur et taux. valeur de 800000 A 10000000. Taux de 0 a 1.5

A découvrir ici : notre dossier sur la Loi Pinel.

4. Exemple de calcul de l’ISF

  • Pour deux millions d’euros : 800 000 = 0 de 800 000 à 1,3 millions :  (1,3 – 0,8) x 0,50% = 5000 000 x 0,5% = 2 500 euros
  • De 1,3 à 2 millions :  (2 – 1,3) x 0,70% = 700 000 x 0,70% = 4 900 euros

Le montant de l’ISF brut théorique est de 2 500 + 4 900 = 7 400 euros.

Il existe deux méthodes pour pouvoir calculer l’ISF :

  • On applique aux tranches le taux qui lui correspond puis on y ajoute le montant de l’impôt,
  • Tout le patrimoine imposable est calculé avec le taux de la tranche auquel il appartient, puis on soustrait au résultat la somme fixe de chaque tranche.

A découvrir aussi : notre dossier sur l’imposition de la LMNP.

Résidence principale, quel abattement ?

Les biens imposables sont déterminés selon leur valeur vénale à chaque premier janvier. En ce qui concerne la résidence principale, il est possible de lui appliquer un abattement de 30%.

Si vous avez acquis votre résidence principale avec une SCI, cet abattement peut aussi être utilisé.

En revanche, la résidence secondaire est évaluée comme les autres biens immobiliers, c’est-à-dire selon leur valeur réelle.

Découvrez ici ce qu’est la SCPI.

Plus de lecture

Plus >