Comment choisir sa SCPI de rendement ?

Du patrimoine aux frais : tout ce qu’il faut savoir !

L’article a été rédigé par un professionnel expérimenté en investissement immobilier. Investilok apporte une attention particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

Il existe plus de 80 SCPI de rendement. Il peut donc être difficile de savoir laquelle choisir.

1. SCPI de rendement : renseignez-vous sur le patrimoine

Avant toute chose, renseignez-vous sur le patrimoine immobilier de la SCPI. Son patrimoine est-il diversifié, ou bien spécialisé dans les bureaux, ou dans les murs de magasin ?

Si vous n’êtes pas un expert dans tel ou tel domaine de spécialisation de la SCPI, mieux vaut opter pour un patrimoine diversifié.

2. La localisation des immeubles

Prenez connaissance des zones géographiques où sont situés les immeubles de la SCPI.

Cela vous donnera un aperçu du rendement possible

SCPI de rendement : quels sont les rendements précédents ?

Regardez toujours les performances passées de la SCPI.

Que sont les Sociétés Civiles de Placement Immobilier ?
Un petit historique vous sera très utile

De mauvais rendements les années précédentes peuvent parfois témoigner d’une mauvaise gestion.

4. Vérifiez le taux de capitalisation de la SCPI

La capitalisation s’obtient en faisant un calcul simple :

Nombre de parts de la société multiplié par le prix de souscription d’une part.   

5. Privilégier les SCPI à la capitalisation importante

Le principe en la matière est qu’il est préférable de privilégier les SCPI présentant une capitalisation importante. En effet, plus ce taux est élevé et plus la quantité de biens immobiliers est conséquente. Cela permettra de diluer le risque.

En outre, cela augmentera grandement la liquidité des parts sur le marché secondaire. En effet, tout étant une question d’offre et de demande, si le nombre de parts est particulièrement élevé, l’offre sera susceptible d’être plus importante que la demande, ce qui aura pour conséquence de faire baisser le prix de la part.

6. Vérifiez le taux d’occupation financier

Cela vous donnera une idée des capacités de la SCPI et de ses compétences locatives. Ce taux devra être supérieur à 90 %. Si tel n’est pas le cas, réfléchissez avant d’investir dans cette société en particulier.

7. Prenez connaissance du report à nouveau (RAN)

Privilégiez une SCPI avec un report à nouveau élevé.

Il s’agit en quelque sorte du matelas financier détenu par la SCPI qui lui permet de palier une baisse de rémunération, tout en continuant à maintenir les mêmes revenus pour ses associés.

Plus ce matelas est important et plus les dividendes sont sécurisés.

8. Faites un rapide calcul pour savoir si la valeur de la part est surévaluée ou sous-évaluée

Confrontez pour cela le prix de la part de la SCPI (à quel prix est-elle fixée) par rapport à la valeur de réalisation, c’est-à-dire le montant total de son parc immobilier et ses autres actifs.

C’est cette valeur de réalisation que vous toucherez (avec les autres souscripteurs) au moment de la vente de tout le patrimoine de la SCPI.

9. Comparez les frais de chaque SCPI de rendement

Des frais élevés seront de nature à réduire le rendement de votre investissement pierre papier.

Plus de lecture

Plus >